Alimentation : Industrie de la viande – Dans les coulisses de l’horreur

Journaliste d’investigation, Anne de Loisy a enquêté durant 3 ans au cœur de la filière industrielle de la viande. Abattoirs non conformes, tromperies à répétitions, intoxications alimentaires… : dans son livre  « Bon appétit !

Source: www.parismatch.com

Extraits

L’industrialisation est le vrai problème. On doit abattre entre 50 et 60 vaches à l’heure, soit une par minute ! Celles-ci sont découpées encore vivantes alors que la réglementation stipule que l’on doit attendre la mort avérée de l’animal. Pour des questions de rentabilité, les abattoirs ont été centralisés. Suivant certains endroits, les éleveurs n’ont pas d’autres choix que de faire abattre leurs bêtes de manière rituelle ; halal ou casher. Si un éleveur d’Ile-de-France veut faire étourdir ses bêtes, il devra sortir du département et parcourir 380 kilomètres de plus…

Animaux gavés d’hormones, malades, stressés, viande contaminée par le ténia, E.coli… Finalement, comment acheter « sainement » ?

A.d.L : Il faut privilégier les circuits les plus courts possible. Quand un boucher connaît son éleveur, s’il y a un souci, il y a un échange et les choses peuvent s’améliorer. On retrace plus facilement le parcours de l’animal. L’avantage du circuit court permet aussi à tout le monde de vivre correctement. En revanche, les marges des grandes distributions sont telles que les éleveurs n’arrivent plus à boucler leurs fins de mois. Rappelons qu’en France, 1 à 2 éleveurs se suicident chaque jour. Il est urgent de réagir…

See on Scoop.itMéli-mélo de Melodie68

2 réponses à “Alimentation : Industrie de la viande – Dans les coulisses de l’horreur

  1. C’est hélas la réalité, cela fait peur…
    En allant dans les grande surface, nous avons donner beaucoup de pouvoir a ceux-ci au nom de notre porte-monnaie. Je me souviens d’une phrase que mon grand-père avait dit alors que j’était gamine « allez-y dans ces grands magasins, dans quelques années lorsqu’ils auront le pouvoir vous n’aurez plus le choix et vous paierez… » Il n’avait pas tord, nous y voilà !😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s