Doodle du jour : Dorothy Crowfoot Hodgkin (Google)

téléchargement

Dorothy Mary Crowfoot Hodgkin, (12 mai 1910 – 29 juillet 1994) est une chimiste britannique. Elle est une pionnière de la diffractométrie de rayons X, méthode de cristallographie permettant de déterminer la géométrie en trois dimensions de molécules complexes, en particulier de molécules d’origine biologique. 
Dorothy Hodgkin   Recherche Google

… La structure de la pénicilline, antibiotique isolé en 1928 par Alexander Fleming à partir de cultures de Penicillium notatum et produit en quantités importantes pendant la Seconde Guerre mondiale, a également été déterminée en 1945 par Robert Burns Woodward par des moyens chimiques et physicochimiques plus traditionnels.

hodgkin6

La structure moléculaire de la vitamine B 12 , déterminée par Dorothy Hodgkin en utilisant la cristallographie aux rayons X.

La vitamine B12 est isolée du foie en 1948 et, la même année, Hodgkin commence le travail de détermination de sa structure ; le mémoire définitif est publié en 1957 et la vitamine B12 apparaît alors comme la plus grosse et la plus complexe molécule organique dont la structure ait été élucidée…

… En 1964, elle a remporté le prix Nobel de chimie «pour ses décisions par des techniques de rayons X des structures de substances biochimiques importantes. » Elle était la troisième femme à remporter le prix dans la chimie (après Marie Curie et Irène Joliot-Curie )… 

asset_upload_file916_60693_thumbnail

Dorothy Crowfoot Hodgkin a été honorée sur ce timbre-poste émis au Royaume-Uni.

Enfin, en 1969, Dorothy Hodgkin publie la structure tridimensionnelle de l’insuline, hormone comprenant cinquante et un aminoacides et dont Frederick Sanger avait déterminé l’enchaînement en 1955…  

A la découverte de la Marie Curie anglaise …

Dorothy Crowfoot Hodgkin est née au Caire, de parents anglais, en 1910. Jeune étudiante, elle commence à étudier la chimie dans l’un des trois collèges de l’université d’Oxford, puis quelques années plus tard, à l’université de Cambridge, avant de devenir une des plus éminentes chercheuses du XXème siècle.

C’est à 24 ans qu’elle commence à se plaindre de douleurs lancinantes dans les mains.

Ses parents l’accompagnent chez le médecin et, très rapidement, le diagnostic tombe : la jeune femme souffre de polyarthrite rhumatoïde.

Malgré tout, sa maladie ne l’empêchera pas de faire des découvertes qui ont révolutionné le monde scientifique avec ses travaux mettant au jour la structure de plusieurs molécules dont les plus connues sont le cholestérol (1937), la pénicilline (1945), la vitamine B12 (1954) et l’insuline (1969)…

Dorothy Crowfoot Hodgkin était une battante, elle s’est éteinte en 1994, sa nécrologie, publiée le lendemain de sa mort dans le quotidien britannique The Times, fait référence à son inébranlable combativité :Dorothy_Hodgkin_Quotes_4

« c’était une femme à l’esprit invincible, elle a toujours refusé que sa polyarthrite mette un frein à ses activités scientifiques. En 1993, bien qu’en fauteuil roulant, elle s’est rendue à une conférence internationale à Pékin, provoquant, ainsi, la stupéfaction des personnes présentes ». 

La maladie n’aura donc aucunement terni la magnifique trace qu’elle a laissée dans l’Histoire.

Sources : Google,  chemheritageuniversalispolyarthrite-rhumatoide

Une réponse à “Doodle du jour : Dorothy Crowfoot Hodgkin (Google)

  1. Pingback: Doodle du jour : Dorothy Crowfoot Hodgkin (Goo...·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s