Un peu d’histoire : le 8 mai 1945

Le 8 mai marque la date anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe occidentale.

Victoire du 8 mai 1945  informations et cartes   France.fr

Le 7 mai 1945, à 2h41, un premier acte de capitulation allemande est signé à Reims. Les combats doivent cesser à 23h01, le 8 mai, heure française. La nouvelle n’est communiquée officiellement en France que le lendemain.

Le 8 mai, à 15h00, les cloches de toutes les églises françaises sonnent donc officiellement la fin de la guerre tandis que le général de Gaulle en fait l’annonce radiophonique. « La guerre est gagnée. Voici la victoire. C’est la victoire des Nations Unies et c’est la victoire de la France », déclare le général de Gaulle dans un message radiophonique. Entouré par la foule, il va se recueillir ensuite sur la tombe du soldat inconnu, à l’Arc de triomphe

La population laisse éclater sa joie. Le 8 mai après-midi et le 9 mai sont déclarés exceptionnellement fériés…

source : france.fr

***

8 mai 1945, La Capitulation

Entièrement composé d’archives le plus souvent inconnues, sur le dernier jour de la Seconde Guerre mondiale en Europe et les événements qui l’ont immédiatement précédé, ce film montre aussi la tension très forte entre les Alliés et les Soviétiques : le 8 mai est aussi le premier jour de la Guerre Froide.

un film réalisé par Daniel Costelle et Isabelle Clarke
produit par Louis Vaudeville avec la voix de Eric Veillard
Durée : 60′. Couleurs et N&B
Une coproduction CC&C/ Lobster Films avec la participation de France3 

***

Alors que la France commémore jeudi le 8 mai 1945, cette date est, en Algérie, synonyme de massacres. Gilles Manceron, historien, revient pour FRANCE 24 sur cette page méconnue de l’histoire.

C’est une page noire et méconnue de l’histoire franco-algérienne. Le 8 mai 1945, alors que Paris célébrait la fin de la Seconde Guerre mondiale et la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie, de l’autre côté de la Méditerranée, en Algérie française, les festivités tournent au drame. Dans les cortèges qui défilent, des Algériens brandissent des drapeaux nationalistes et scandent « Vive l’Algérie indépendante ! ». La réponse des autorités est immédiate. Et sanglante. Les manifestations des villes de Sétif, Guelma et Kheratta sont réprimées dans le sang…

read more : france24

***

Le 8 mai 1945 est aussi la date du début des massacres de Sétif, Guelma et Kherrata… Pour fêter la fin des hostilités et la victoire des Alliés sur les forces de l’Axe, des défilés sont organisés le 8 mai, y compris en Algérie, alors département français. Les partis nationalistes algériens, profitant de l’audience particulière donnée à cette journée, décident de rappeler leurs revendications patriotiques par des manifestations. Mais, à Sétif, un policier tire sur un jeune algérien tenant le drapeau algérien et le tue, ce qui déclenche des émeutes…

(Vidéos à réserver à un public averti)

Hommage aux martyrs du 8 mai 1945 – 1 –

***

8 mai 1945 – TOUS CONTRE L’OUBLI

***

Génocide du 08 Mai 1945

(vidéo à réserver à un public averti)

La Guerre d’Algérie

***

L’autre 8 mai 45, aux origines de la guerre d’Algérie 5-5

***

Me Jacques Vergès, à propos des Massacres de Guelma, Sétif et Kherrata

N’oublions jamais !!!

***

Extraits et citations d’Aimé Césaire

1627

Extrait de La Tragédie du roi Christophe 

« Tous les hommes ont les mêmes droits… Mais du commun lot, il en est qui ont plus de pouvoirs que d’autres. Là est l’inégalité.  »

***

Extrait de Discours sur le colonialisme

«  Une civilisation qui s’avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une civilisation décadente.
    Une civilisation qui choisit de fermer les yeux à ses problèmes les plus cruciaux est une civilisation atteinte.
    Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde.  »

***

Discours sur le Colonialisme 1950 éd. Présence africaine, 1989 

« La colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral […] Au bout de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées, de tous ces prisonniers ficelés et « interrogés », de tous ces patriotes torturés, au bout de cet orgueil racial encouragé, de cette jactance étalée, il y a le poison instillé dans les veines de l’Europe, et le progrès, lent, mais sûr, de l’ensauvagement du continent. »

***

Entretien dans Présence africaine, « La poésie, parole essentielle »

« C’est quoi une vie d’homme ? C’est le combat de l’ombre et de la lumière… C’est une lutte entre l’espoir et le désespoir, entre la lucidité et la ferveur… Je suis du côté de l’espérance, mais d’une espérance conquise, lucide, hors de toute naïveté . »

aime-cesaire1

Advertisements

2 réponses à “Un peu d’histoire : le 8 mai 1945

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s